Législatives : une victoire contestée pour Manuel Valls dans l'Essonne

FRANCE 3

Ce second tour des législatives hier, dimanche 18 juin, a été marqué par un couac. L'ancien Premier ministre Manuel Valls s'est félicité de sa victoire dans la 1ère circonscription de l'Essonne, mais ce résultat a été violemment contesté.

À l'Assemblée nationale ce lundi 19 juin, les députés élus font leur entrée. Parmi eux, Manuel Valls, particulièrement énervé des soupçons de fraude qui pèsent sur les résultats dans sa circonscription. "J'ai été élu hier et il n'y a pas de matière à contestation donc respectez l'État de droit et le Code électoral", a assuré l'ancien Premier ministre.

Une victoire sur le fil

Son élection a très vite entraîné de vives contestations hier soir. Des militants de La France insoumise ont été évacués du hall de l'hôtel de ville d'Évry par les forces de l'ordre. L'ancien Premier ministre vient d'annoncer sa victoire dans une ambiance extrêmement tendue. Une victoire sur le fil avec seulement 139 voix d'avance très vite contestée par son adversaire de La Frane insoumise Farida Amrani. Ce matin, elle maintient ses accusations de tricherie et assure avoir "un dossier solide". La France insoumise a dix jours pour déposer un recours devant le Conseil constitutionnel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne