Législatives : des candidats socialistes épargnés par La République en marche

Cette vidéo n'est plus disponible

Quelles sont les personnalités de gauche qui devront affronter un représentant de La République en marche lors des élections législatives ? Quelles sont celles qui seront préservées ? Réponse de France 2. 

Plusieurs personnalités de gauche ne rencontreront pas l'opposition de La République en marche lors des élections législatives. Manuel Valls n'est pas le seul à être épargné, Stéphane Le Foll dans la Sarthe, Myriam El Khomri qui brigue un premier mandat à Paris, Marisol Touraine en Indre-et-Loire sont eux aussi concernés par cette démarche. Tous membres du gouvernement sortants qui se sont dits prêts à travailler avec Emmanuel Macron.

Des ténors socialistes contre la politique d'Emmanuel Macron

En revanche, plusieurs ténors socialistes se retrouveront face à des candidats de La République en marche lors des prochaines législatives. Jean-Christophe Cambadélis à Paris, Najat Vallaud-Belkacem dans le Rhône, Benoît Hamon dans les Yvelines ou encore Aurélie Filippetti en Moselle auront à batailler. Ces candidats ont clairement annoncé qu'ils combattraient la politique d'Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne