Le Premier ministre promet un geste fiscal pour les entreprises qui investissent

FRANCE 3

Le gouvernement annonce une série de mesures pour pousser les entreprises à investir, être plus compétitives et ainsi relancer l'emploi.

L'exécutif est prêt à faire des sacrifices pour relancer l'économie.
Pour garantir une croissance suffisante pour créer des emplois, Manuel Valls a choisi la voie de l'investissement des entreprises. Alors pour les inciter à faire des achats d'équipement et développer leur activité, le Premier ministre a promis un ensemble de mesures, dont "un avantage fiscal exceptionnel pour tous les investissements industriels au cours des 12 prochains mois".

Un cadeau fiscal de 2,5 milliards d'euros

Jusqu'à présent, si une entreprise achète une machine 100 000 euros, elle bénéficiait d'une déduction d'impôts totale de 33 000 euros. À partir du 15 avril, elle sera 40% plus importante. Un coût pour l'État de 2,5 milliards d'euros sur cinq ans.

Par ailleurs, la Banque publique d'investissement aura plus d'argent à prêter aux entreprises, avec deux milliards d'euros supplémentaires d'ici à 2017 pour les PME.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne