10 milliards d'euros de contrats entre la France et l'Arabie saoudite

FRANCE 2

Manuel Valls achève sa visite au Moyen-Orient. Le Premier ministre annonce des accords contractuels avec l'Arabie saoudite, malgré les polémiques sur la peine de mort dans ce pays.

La visite de Manuel Valls au Moyen-Orient s'achève. Ce mardi 13 octobre, le Premier ministre est en Arabie saoudite, où il a rencontré le roi. Sur Twitter, le chef du gouvernement français a annoncé 10 milliards d'euros de contrats avec le pays.

Depuis Riyad, Hélène Hug évoque les engagements acquis : "Un fonds d'investissement saoudien de deux milliards d'euros pour les PME françaises et la construction d'une usine de biotechnologie par la France en Arabie saoudite pour 900 millions d'euros".

Déjà 134 personnes exécutées cette année

Les autres projets concernent plusieurs lettres d'intention, dont une porte sur la construction du métro de Riyad et une autre sur la construction du réseau de gestion de l'eau. Ces transactions n'occultent pas les polémiques sur les droits de l'Homme ; l'Arabie saoudite a déjà exécuté 134 personnes cette année. "Manuel Valls dit lui-même que si on devait ne plus avoir de relations avec les Etats qui pratiquent la peine de mort, on ne pourrait pas travailler non plus avec certains Etats américains", conclut la journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne