Manifestations contre la loi "sécurité globale" : mobilisation massive dans toute la France

À Paris comme dans l'ensemble de la France, de nombreuses personnes se sont rassemblées, samedi 28 novembre, afin de manifester contre la proposition de loi "sécurité globale". 

La place de la République est noire de monde. Samedi 28 novembre, 46 000 personnes (selon le ministère de l'Intérieur) se rassemblent dans le centre de Paris afin de dénoncer la proposition de loi "sécurité globale" et son très controversé article 24, qui restreint la possibilité de filmer les forces de l'ordre. Dans la foule se trouvent des étudiants, des gilets jaunes, des avocats ou encore des journalistes. 

133 000 manifestants au niveau national 

Des élus de gauche sont aussi dans le cortège, tous unis pour réclamer le retrait du texte. "Maintenant, il faut en finir avec l'article 24 et revenir à ce qu'est un pays de liberté," affirme Olivier Faure, secrétaire général du Parti socialiste. "Il est temps de procéder à une reprise en mains générale de la police et, pour être plus précis, à sa refonte," avance de son côté Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise. À l'échelle nationale, il y aurait eu (toujours d'après le ministère de l'Intérieur) 133 000 manifestants, rassemblés dans des dizaines de villes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne