Livret A : le gouvernement va maintenir le taux à 1,25%

(Maxppp)

Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a annoncé mercredi matin le maintien, à 1,25%, du taux du livret A. La Banque de France recommandait qu'il soit abaissé à 1,0% à compter du 1er février afin de tenir compte du ralentissement de l'inflation.

Pas de changement pour
les petits épargnants qui disposent d'un livret A. Le taux de rémunération de
ce produit d'épargne, le plus répandu en France avec plus de 60 millions
de livrets ouverts, restera le même, soit 1,25%. 

C'est ce qu'a
annoncé le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici mercredi
matin. Une décision prise au nom de "l'attention qui est celle du président de
la République et du gouvernement au pouvoir d'achat de l'épargne Populaire
",
a-t-il précisé sur Radio Classique et LCI.

Désaccord avec la Banque de France 

Le gouvernement n'a donc
pas suivi les recommandations de la Banque de France qui, un peu plus tôt avant
cette annonce officielle, s'était prononcée pour un abaissement du taux à 1% à
partir du 1er février, afin de "préserver globalement le pouvoir d'achat
des épargnants
", avait indiqué Christian Noyer, son gouverneur, dans un communiqué.

Un taux du livret
A à 1% "donne une claire priorité au soutien de la croissance et de
l'emploi, grâce à la diminution du coût du financement de l'économie, et
devrait assurer une rémunération de l'épargne réglementée supérieure à
l'inflation au cours des prochains mois", avait par ailleurs argumenté la Banque de France.

La rémunération du livret A avait déjà été abaissée de 1,75% à 1,25% le 1er août dernier, atteignant son plus bas niveau depuis sa création. Sans
passer outre, elle reste donc à un niveau historiquement bas.

EN SAVOIR PLUS | L'évolution
du taux du livret A depuis 1974 sur france-inflation

Vous êtes à nouveau en ligne