VIDEO. Geoffroy Didier : "Je n'ai pas envie de quitter ma famille politique, il faut la refonder de l'intérieur"

franceinfo

Invité sur franceinfo lundi, Geoffroy Didier, ex-directeur de campagne des Républicains aux élections européennes, estime que la droite a un avenir et qu'il restera membre des Républicains.

Ex-directeur de campagne des Républicains aux élections européennes, Geoffroy Didier, a appelé lundi sur franceinfo à "refonder de l'intérieur" les Républicains après le départ de Valérie Pécresse dont il est l'un des vice-présidents à la région Île-de-France.

Le député européen estime que "la droite a un avenir (...), qu'elle doit s'imposer et qu'il doit y avoir dans une démocratie comme la nôtre une autre alternative possible que celle de l'extrémisme. Je suis toujours membre des Républicains et je compte le rester, je n'ai pas envie de quitter ma famille politique".

"Je pense qu'il ne faut pas juger ceux qui partent parce que chacun fait ce qu'il croit juste, soutient Geoffroy Didier. Chacun fait ce qu'il veut ce qu'il peut. Je fais partie de ceux qui considèrent que la droite a un avenir, que la droite républicaine doit s'imposer et qu'il doit y avoir dans une démocratie comme la nôtre, une autre alternative possible que celle de l'extrémisme", soutient-il.

"Tous responsables" de la débâcle de la droite

"Je souhaite que la droite se modernise, s'ouvre aux Français, vive avec son temps, arrête de se rabougrir sur des idéologies binaires, manichéennes qui excluent et qui ne servent pas la cause qui est la nôtre." "Nous sommes tous responsables" de la débâcle de la droite aux élections européennes, estime-t-il. Il n'a pas pour autant songé à démissionner, lui qui a dirigé cette campagne de la tête de liste François-Xavier Bellamy. Geoffroy Didier se dit en désaccord avec les 72 élus locaux, de la droite et du centre qui se sont engagés en faveur d'Emmanuel Macron dans une tribune, publiée dimanche dans le JDD. "Je ne suis pas d'accord avec eux, indique-t-il. lIs considèrent qu'Emmanuel Macron est le meilleur chemin qui soit.

Pour ma part je pense qu'Emmanuel Macron fait des bonnes choses et lorsqu'il va dans le bon sens je n'hésite pas à le soutenir à le dire publiquement.

Geoffroy Didier

à franceinfo

"Je pense que la droite ne doit pas chercher à s'opposer à lui systématiquement", la droite doit faire "mieux qu'Emmanuel Macron". Il appelle à rompre avec l'habitude de "destruction" de ce qu'ont réalisé les prédécesseurs, et précise par exemple vouloir garder, si son parti accédait au pouvoir, "la réforme du statut des cheminots de la SNCF, l'assouplissement qui a permis de réformer les ordonnances travail et donc d'assouplir le marché du travail".

Vous êtes à nouveau en ligne