VIDEO. Élections européennes : Nicolas Sarkozy "souhaite conserver une sorte de retrait", indique le sénateur LR Bruno Retailleau

Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, assure sur franceinfo mercredi que l'ancien chef de l'Etat avait déjeûné avec de jeunes parlementaires en leur indiquant qu'il "restait dans sa famille politique".

Nicolas Sarkozy ne s'est pas exprimé publiquement sur les élections européennes. "Il a déjeuné avec des jeunes sénateurs et il leur a indiqué qu'il restait dans sa famille politique", a expliqué mercredi 22 mai sur franceinfo Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat. "Je pense qu'il souhaite conserver une sorte de retrait, de distance, parce que dès qu'il y a une forme d'intrusion d'une façon ou d'une autre on dit ça y est, il veut revenir. Dès qu'il bouge, on interprète."

La Cour de cassation rendra sa décision le 18 juin sur l'un des recours du chef de l'Etat pour s'opposer à son renvoi au tribunal dans l'affaire de corruption présumée d'un haut magistrat révélée par des écoutes téléphoniques. Nicolas Sarkozy et son avocat historique Thierry Herzog sont soupçonnés d'avoir, début 2014, tenté d'obtenir auprès d'un membre de la Cour de cassation, Gilbert Azibert, des informations secrètes en marge de l'affaire Bettencourt en échange d'un coup de pouce pour un poste prestigieux à Monaco.

Vous êtes à nouveau en ligne