VIDEO. "Bien-pensants", "techniciens aux petits pieds"... Quand Laurent Wauquiez critique les "élites" (dont il fait partie)

FRANCEINFO

Franceinfo confronte le discours du nouveau président des Républicains à son CV.

Il faisait figure de grandissime favori : sans concurrent de poids, Laurent Wauquiez a été élu président des Républicains, dimanche 10 décembre, en recueillant près de 75% des voix, loin devant la filloniste Florence Portelli (16,11%) et le juppéiste Maël de Calan (9,25%) Durant la campagne, celui qui préside également la région Auvergne-Rhône-Alpes n'a cessé de mettre sur le devant de la scène sa cible favorite : les "élites".

>> Trahison, Patrick Buisson, parka rouge... Neuf anecdotes que vous ignorez sans doute sur Laurent Wauquiez

Ainsi, alors qu'il faisait un discours à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes), mercredi 25 octobre, il a dénoncé, à plusieurs reprises, "une caste""Je ne suis pas un héritier de la politique", a-t-il lancé, avant d'évoquer "les bien-pensants", "la voix des élites" ou encore "les techniciens aux petits pieds". Rapidement, un internaute a pourtant tenu à souligner que Laurent Wauquiez était lui-même un habitué du monde politique passé par les plus grandes écoles. Alors qu'en est-il réellement ? Franceinfo confronte son discours à son CV.

Vous êtes à nouveau en ligne