Un député Les Républicains va déposer plainte après des menaces contre sa permanence lancées par un homme se revendiquant de l'organisation L214

Le député LR Marc Le Fur à l\'Assemblée nationale en octobre 2017.
Le député LR Marc Le Fur à l'Assemblée nationale en octobre 2017. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

L'appel a été passé juste après la publication d'un amendement signé du député des Côtes d'Armor, Marc Le Fur, sur la lutte contre "l'agri-bashing".

Le député Les Républicains des Côtes d'Armor, Marc Le Fur, a annoncé dans un communiqué mardi 2 juillet qu'il déposera plainte le lendemain, après des menaces lancées contre sa permanence située à Loudéac, rapporte France Bleu Armorique.

Un "individu au numéro masqué a appelé [sa] permanence en se revendiquant de l’organisation L214, et en le menaçant, lui et ses collaborateurs, de venir arroser de sang la permanence et de tout casser", a-t-il expliqué.

L'appel a eu lieu à 17h39, juste après la publication sur le site de l'Assemblée nationale d'un amendement, signé du député Marc Le Fur sur “la lutte contre "l'agri-bashing", la stigmatisation des activités agricoles, [...] et l’incitation à des actes d’intrusion et/ou de violence vis-à-vis des professionnels de l’agriculture [...]". "Cet amendement est notamment lié à la récente intrusion du député La France insoumise, Bastien Lachaud, dans un élevage du département", précise le député Marc Le Fur.

Vous êtes à nouveau en ligne