VIDEO. Vallaud-Belkacem juge "malsain" pour un électeur de gauche de participer à la primaire de la droite

FRANCE 2

"Evidemment à un électeur de gauche qui s'interrogerait, je lui dirais de ne surtout pas y aller", explique la ministre sur France 2.

Combien seront-ils vraiment à se présenter aux urnes les 20 et 27 novembre prochain ? A en croire un récente enquête du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), réalisée par Ipsos-Sopra Steria, quelque 10% des électeurs de gauche seraient prêts à participer à la primaire de droite. Une initiative que leur déconseille vivement Najat Vallaud-Belkacem, invitée de France 2, dimanche 2 octobre.

"Je suis très attachée à la démocratie, explique la ministre de l'Education nationale. En démocratie, il y a des règles. Le fait que dans chaque formation politique, qu'on ait décidé de se plier à une primaire, je trouve ça très bien, ça va dans le sens du progrès. Il faut laisser les primaires de chaque formation politique se tenir sans s'immiscer dedans."

"Occupons-nous plutôt de notre primaire"

"Evidemment à un électeur de gauche qui s'interrogerait, je lui dirais de ne surtout pas y aller, poursuit-elle. Ce serait totalement malsain que de s'occuper d'une primaire Les Républicains basée sur les valeurs de la droite. Occupons-nous plutôt de notre primaire à nous." Cette dernière est prévue en janvier 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne