VIDEO. Primaire à droite : comment les candidats ont vécu la journée

L. BAZIZIN / FRANCE 2

De Bordeaux à Paris en passant par les Yvelines, les sept candidats ont glissé leur bulletin dans l'urne.

Ils sont sept, mais ne seront que deux à se qualifier pour le second tour. Les candidats à la primaire à droite ont eux-mêmes voté, en attendant les résultats du premier tour, dimanche 20 novembre. Munis de leur pièce de 2 euros, des candidats à la primaire ont aussi patienté, tels Jean-François Copé à Meaux (Seine-et-Marne) ou Bruno Le Maire à Evreux (Eure).

>> Suivez en direct les résultats de la primaire à droite

En revanche, Nicolas Sarkozy, accompagné de sa femme, Carla Bruni, a voté sans faire la queue (en raison de son statut d'ancien président), dans son bureau du 16e arrondissement de Paris. Après son footing quotidien, l'ancien chef de l'Etat a affirmé qu'il allait "attendre tranquillement les résultats". Il est arrivé vers 19h15 à son QG de campagne.

Alain Juppé, dernier à voter

A Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, seule femme de la compétition, a été la première à voter, avant François Fillon. Quant à Jean-Frédéric Poisson, il a glissé son bulletin dans l'urne à Rambouillet (Yvelines) avant de serrer quelques mains de partisans.

Dernier à glisser son bulletin, vers midi, dans son fief bordelais, après avoir patienté longuement, Alain Juppé s'est dit "zen". A 18 heures, son équipe réunie au QG se disait "confiante" face à la participation élevée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne