VIDEO. Premier tour de la primaire à droite : regardez en intégralité la réaction d'Alain Juppé

FRANCEINFO

Le maire de Bordeaux, qui est arrivé 2e avec 28% des suffrages, a souligné qu'il avait obtenu le soutien de Nathalie Kosciusko-Morizet, arrivée en 4e position.

"J'ai décidé de continuer le combat !" Alain Juppé, arrivé nettement derrière François Fillon au premier tour de la primaire de la droite, dimanche 20 novembre, sera bien présent au second tour, le 27 novembre. Il affirme le faire "pour tous ceux qui croient en moi, pour mes convictions, pour l'idée que je me fais de la France."

Le maire de Bordeaux, qui a rassemblé 28% des suffrages contre 44% pour François Fillon, a souligné qu'il avait obtenu le soutien de Nathalie Kosciusko-Morizet (2,6% des suffrages), arrivée en quatrième position de ce premier tour de la primaire à droite. "Je suis heureux de pouvoir mener tous ces combats avec Nathalie Kosciusko-Morizet, que je remercie de son soutien", a déclaré Alain Juppé. En revanche, il n'a pas eu un mot pour son rival Nicolas Sarkozy, battu au premier tour de la primaire.

"Ce premier tour constitue une surprise"

"Je veux rassembler les Français autour de réformes crédibles pour restaurer l'autorité de l'Etat, des réformes équitables, dont tous les Français tireraient bénéfice, des réformes modernes qui préparent l'avenir plutôt que de cultiver la nostalgie du passé", a-t-il encore déclaré. Avant de conclure : "Ce premier tour constitue une surprise. Ce second tour, s'il se déroule comme je le veux, constituera une autre surprise."

Vous êtes à nouveau en ligne