VIDEO. Dans un clip, NKM détourne d'anciens propos de soutien de ses concurrents à la primaire

Nathalie Kosciusko-Morizet

L'équipe de la candidate à la primaire de la droite a détourné d'anciens propos de ses concurrents dans un clip. Nathalie Kosciusko-Morizet n'a pas encore réuni tous les parrainages nécessaires à sa candidature.

Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Bruno Le Maire, François Fillon, Jean-François Copé et Hervé Mariton : ils la soutiennent tous. Dans une vidéo diffusée mardi 5 juillet, Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite, détourne d'anciens propos de ses concurrents pour donner l'impression qu'ils chantent ses louanges et espèrent la voir remporter la primaire et la présidentielle. 

"Nathalie Kosciusko-Morizet est une femme de qualité" ; "Je souhaite qu'elle soit candidate. C'est une des raisons fondamentales de mon engagement politique" ; "Je suis très fier de Nathalie Kosciusko-Morizet" ; "J'observe que Nathalie fait une campagne remarquable" ; "Nathalie redonnera à la France l'espoir qui lui manque aujourd'hui"... Des déclarations qui n'ont rien à voir avec le contexte de la primaire et qui remontent pour la plupart aux municipales de 2014, où NKM était la candidate de l'UMP face à Anne Hidalgo à Paris. D'autres extraits datent de la campagne présidentielle de 2012.

"La vidéo est bon enfant"

A la fin du clip, l'équipe de campagne précise tout de même : "Vidéo réalisée avec trucages". Une façon pour NKM d'imposer sa candidature alors qu'elle peine à recueillir les parrainages nécessaires pour concourir à la primaire. Elle doit en effet réunir 20 parlementaires, 230 élus locaux et 2 500 adhérents des Républicains d'ici au 9 septembre. "Elle est au milieu du chemin sur les trois blocs", indiquent les proches de NKM au Scan Politique du Figaro

NKM a interpellé ses concurrents sur Twitter pour les remercier de leur "soutien". Un tweet accompagné d'un émoji qui fait clin d'œil. Si aucun candidat n'a répondu, l'initiative fait sourire dans le camp de Bruno Le Maire. "C'est un montage drôle et le détournement est assumé. Elle a d'ailleurs prévenu Bruno Le Maire", explique l'entourage du candidat à francetv info. "Bruno Le Maire a toujours dit que Nathalie Kosciusko-Morizet était brillante et il espère qu'elle pourra se présenter à la primaire. La vidéo n'est pas méchante et est bon enfant." 

Même discours dans l'équipe de campagne d'Alain Juppé interrogée par francetv info : "NKM a une voix qui porte et est utile au sein de la droite. Cette vidéo, c'est bien joué et c'est bien vu." Et l'entourage de Bruno Le Maire d'ironiser : "Contrairement à Bruno Le Maire, NKM n'a pas encore ses parrainages. C'est normal qu'elle utilise la communication pour tenter d'être candidate."

Vous êtes à nouveau en ligne