VIDEO. "Ici c'est la France, ce n'est pas le Gabon !" : Sarkozy réagit à l'irruption de militants gabonais dans son meeting

Voir la vidéo
FRANCEINFO

L'ex-chef de l'Etat tenait, mercredi, un meeting à Marcq-en-Barœul (Nord). Des militants de l'opposition gabonaise ont perturbé son discours.

"Sarkozy, va chercher Ali !" Quelques militants proches de l'opposition gabonaise ont fait entendre leur voix lors du meeting de Nicolas Sarkozy, mercredi 21 septembre Marcq-en-Barœul (Nord). Les manifestants, qui brandissaient un drapeau gabonais, ont rapidement été évacués de la salle par les services d'ordre.

Des journalistes présents sur place ont tweeté la réponse du candidat à la présidentielle, qui est était alors en plein discours.

L'équipe de reporters de France 3 ne filmait pas à ce moment-là, mais elle a pu enregistrer les paroles de l'ancien chef de l'Etat, que l'on peut entendre à la fin de la vidéo ci-dessus.

L'élection présidentielle gabonaise, remportée officiellement par Ali Bongo devant son opposant Jean Ping, s'est invitée en France. Les résultats (une élection sur le fil pour Ali Bongo, avec quelques milliers de voix d'avance) sont contestés par les partisans de Jean Ping. Les militants de l'opposition gabonaise accusent Nicolas Sarkozy d'avoir soutenu Ali Bongo lors de sa première élection à la tête de l'Etat gabonais, en 2009.