Un sondage donne Nicolas Sarkozy en tête de la primaire à droite

Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, le 5 septembre, 2015 à La Baule (Loire-Atlantique).
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, le 5 septembre, 2015 à La Baule (Loire-Atlantique). (CAROLINE PAUX / CITIZENSIDE.COM / AFP)

Mercerdi, un précédent sondage donnait au contraire Alain Juppé favori.

Les sondages se suivent et ne se ressemblent pas pour Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Alors que mercredi, l'institut Ipsos donnait le maire de Bordeaux largement en tête au premier et au second tour de la primaire de la droite et du centre, prévue en 2016, une enquête de l'Ifop, publiée vendredi 11 septembre, crédite l'ancien président de trois points d'avance sur son principal rival au premier tour.

Dans ce sondage Ifop pour Le Figaro, à la question "Pour lequel des candidats suivants y a-t-il le plus de chances que vous votiez à cette primaire ?", 39% des personnes interrogées citent Nicolas Sarkozy, et 36% Alain Juppé. Suivent, à égalité, Bruno Le Maire et François Fillon (9%). Nathalie Kosciusko-Morizet (3%), Xavier Bertrand (3%) et Nadine Morano (1%) ferment la marche. L'Ifop n'a pas testé un éventuel second tour.

Une marge d'erreur très importante

Reste que l'échantillon de ce sondage Ifop est nettement plus faible que celui réalisé par Ipsos : sur les 3 000 personnes interrogées au total, la question n'a été posée qu'aux personnes certaines d'aller voter, soit 240 personnes seulement. Résultat : la marge d'erreur est énorme, puisqu'elle oscille entre 6,5 et 7 points lorsque le résultat trouvé est entre 30 et 40%. 

Mercredi, l'enquête Ipsos donnant Alain Juppé vainqueur de la primaire avait, elle, été menée auprès de 7 003 personnes, dont il avait été extrait un échantillon de 519 personnes certaines d'aller voter. Soit une marge d'erreur comprise entre 4 et 4,5 points environ.

Vous êtes à nouveau en ligne