Primaire : "La mobilisation est un mauvais signe pour Nicolas Sarkozy "

France 2

La mobilisation est très forte pour cette première primaire de la droite et du centre ce dimanche 20 novembre.

Nathalie Saint-Cricq se trouve sur le plateau de France 2 et revient sur la primaire de la droite et du centre. "Celui ou ceux qui sortiront vainqueurs ce soir, ce seront les favoris de l'élection présidentielle sachant le faible score de la gauche en ce moment. Le scrutin est extrêmement serré, il y a eu plein de rebondissements ces derniers jours, le plateau est assez étonnant : un ancien président de la République, deux anciens premiers ministres", indique-t-elle.

"Sarkozy a un noyau dur de militants"

Petite précision, la forte mobilisation n'est pas forcément bon signe pour Nicolas Sarkozy. "On savait dès le début que son noyau dur était des sympathisants et des militants et que si cela s'étendait, le scrutin tournerait possiblement en faveur de François Fillon et Alain Juppé", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne