Primaire de la droite: Poisson (PCD) préfère Marion Maréchal-Le Pen à NKM

France 3

Jean-Frédéric Poisson est l'invité politique du Grand Soir 3 de ce dimanche 8 mai.

Jean-Frédéric Poisson juge "dommage la lecture très présidentialisée" de Jeanne d'Arc car "le message de son action, avant toute autre chose, était de rétablir l'indépendance et la souveraineté de la France". Le député des Yvelines est le premier candidat officiel à la primaire de droite en vue de la présidentielle. Président du Parti chrétien-démocrate, il n'a pas besoin de vingt parlementaires pour parrainer sa candidature. "C'est la règle du jeu fixée par les Républicains", se contente-t-il de commenter.

"Abroger le mariage pour tous"

Jean-Frédéric Poisson confirme dans le Grand Soir 3 qu'il se sent "plus proche de certaines thèses défendues par Marion Maréchal-Le Pen que par NKM. C'est la grande diversité des familles de la droite et du centre". Par exemple, "les racines chrétiennes de la France, qu'il souhaite voir inscrites dans la Constitution ou la critique sévère des institutions européennes et la nécessité de les réformer en profondeur". Dans la primaire, il va revenir sur le mariage pour tous, un "sujet grave et important qui met en danger la filiation". "Il faut abroger cette loi", insiste Jean-Frédéric Poisson.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne