Primaire de la droite : les deux candidats continuent le débat par meetings interposés

L\'heure n\'est plus aux débats pour la primaire de la droite, chacun des deux finalistes jette ses forces dans la bataille lors de meetings vendredi avant l\'épilogue dimanche
L'heure n'est plus aux débats pour la primaire de la droite, chacun des deux finalistes jette ses forces dans la bataille lors de meetings vendredi avant l'épilogue dimanche (ERIC FEFERBERG / POOL)

Après l'ultime débat pour la primaire de la droite, les deux finalistes prévoient des meetings, vendredi. François Fillon accueille ses partisans à Paris, tandis qu'Alain Juppé les attend à Nancy.

Après le dernier débat télévisé pour la primaire de la droite, la pression retombe et le soulagement est perceptible dans les deux camps. Il n’y a pas eu de pugilat jeudi 24 novembre, pendant la dernière confrontation de près de deux heures. Certes, la prestation a été empreinte d'un peu d'ennui mais la droite ne s'est pas donné en spectacle. Chaque candidat jette vendredi ses dernières forces dans la course, lors de meetings.

Nancy via Colombey-les-Deux-Eglises pour Juppé

Dans l’entourage d'Alain Juppé, on veut croire que le dernier débat de jeudi sera de nature à changer la donne, à inverser la tendance des résultats du premier tour, avant le vote final du dimanche 27 novembre. Rien n'est moins certain. C’est peut-être pourquoi, avant son dernier meeting de campagne vendredi soir à Nancy, Alain Juppé fait un détour par Colombey-les-Deux-Eglises, comme un appel aux forces de l'esprit. Le maire de Bordeaux fera une étape dans la commune de Haute-Marne pour déposer une gerbe sur la tombe du général de Gaulle. 

Un grand rassemblement souhaité par Fillon

La force tranquille semble habiter François Fillon et ses partisans, qu'il veut réunir en grand nombre vendredi 25 novembre, Porte de Versailles à Paris. L’objectif est de rassembler 10 000 participants pour une ultime démonstration de force. La nuit a été courte pour les deux finalistes de la primaire de la droite, visiblement fatigués. Pour Alain Juppé davantage encore. Chacun des concurrents s'est prêté à des entretiens matinaux sur des antennes-radio ce matin, mais contrairement à François Fillon, Alain Juppé est allé boire une bière avec ses soutiens jeudi soir...

Vous êtes à nouveau en ligne