Primaire de la droite : Juppé et Fillon ont voté dans leur ville respective

Photomontage des deux candidats Alain Juppé et François Fillon en train de voter, dimanche 27 novembre 2016, pour le second tour de la primaire de la droite. 
Photomontage des deux candidats Alain Juppé et François Fillon en train de voter, dimanche 27 novembre 2016, pour le second tour de la primaire de la droite.  (AFP)

Les deux adversaires se sont rendus, dimanche  matin, à Bordeaux et Paris.

A voté ! Les deux derniers adversaires de la primaire de la droite ont, tous les deux, voté dans leurs bureaux de vote respectifs, dimanche 27 novembre, à l'occasion du second tour de ce rendez-vous ouvrant la voie à la présidentielle 2017

> Chiffres de la participation, premières estimations... Suivez le second tour de la primaire de la droite dans notre direct

Quelques mots avant de glisser le bulletin

L'ancien Premier ministre François Fillon a voté à la mairie parisienne du 7e arrondissement. Dans ce bureau, où la file d'attente était courte, le député de Paris a glissé son bulletin dans l'urne à 10h25. "J'attends le verdict des électeurs, ce sont eux qui parlent, pas le candidat", a simplement commenté le candidat devant les nombreux journalistes l'attendant à la sortie du bureau de vote.

François Fillon a voté, le 27 novembre 2016, dans son bureau de vote parisien, à l\'occasion du second tour de la primaire de la droite. 
François Fillon a voté, le 27 novembre 2016, dans son bureau de vote parisien, à l'occasion du second tour de la primaire de la droite.  (ERIC FEFERBERG / AFP)

Au même moment, son concurrent, Alain Juppé, était en train de faire la queue à Bordeaux. Le maire de ville, écharpe rouge autour du cou, est arrivé avec son épouse vers 10h15 au bureau de vote de la Chartreuse Saint-André, dans le quartier de Caudéran, à l'ouest de Bordeaux. "Ça va plutôt bien, c'est une belle journée", a déclaré l'ex-Premier ministre devant une nuée de caméras et de photographes.

Le maire de Bordeaux Alain Juppé entre dans l\'isoloir, le 27 novembre 2016, à l\'occasion du second tour de la primaire de la droite. 
Le maire de Bordeaux Alain Juppé entre dans l'isoloir, le 27 novembre 2016, à l'occasion du second tour de la primaire de la droite.  (GEORGES GOBET / AFP)

Après avoir salué les électeurs à l'intérieur du bureau de vote et patienté une quinzaine de minutes, Alain Juppé a glissé son enveloppe dans l'urne sous quelques applaudissements d'électeurs présents.

Vous êtes à nouveau en ligne