Primaire de la droite et du centre : Hervé Mariton annonce son soutien à Alain Juppé

Hervé Mariton, député Les Républicains de la Drôme, invité de France Inter le 28 septembre 2016
Hervé Mariton, député Les Républicains de la Drôme, invité de France Inter le 28 septembre 2016 (Radio France)

"Je fais un choix aujourd'hui, c'est celui de soutenir Alain Juppé", a affirmé Hervé Mariton sur France Inter. Réputé politiquement plus proche de François Fillon, le député Les Républicains de la Drôme dont la candidature a été invalidée a préféré soutenir Alain Juppé pour la primaire de la droite.

Le député Les Républicains de la Drôme, Hervé Mariton, a annoncé mercredi 28 septembre sur France Inter qu'il se ralliait à la candidature d'Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre.

Hervé Mariton, dont la candidature a été invalidée la semaine dernière par la Haute-Autorité de la primaire, a expliqué son choix par une "exigence de sérieux". "Ça me paraît être le plus sincère (...) et nous avons aussi l'un et l'autre en partage une volonté d'optimisme".

Le député, qui a rencontré Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon, assure qu'il a notamment été rassuré par la position du maire de Bordeaux, qui s'est dit "de manière très claire contre la gestation pour autrui". Mais c'est surtout, selon lui, les questions diplomatiques et budgétaires qui ont fini de le convaincre. Il a aussi expliqué avoir choisi Alain Juppé, car "c'était celui qui lui avait promis le moins". Un "gage de sincérité" selon lui.

Juppé plutôt que Fillon

Réputé politiquement plus proche de François Fillon, Hervé Mariton, qui souhaite notamment l'abrogation de la loi sur le mariage pour tous, a justifié son choix par "les erreurs" que commet, selon lui, l'ancien Premier ministre. "Premièrement, sur le mariage pour tous, François Fillon n'est pas meilleur que les autres. Deuxièmement, le soutien à Vladimir Poutine, ça ne me va pas et c'est important pour la stratégie de la France. Et troisièmement, le dérapage budgétaire, je ne partage pas."

"Au-delà du sujet du mariage pour tous, sur lequel (...) François Fillon ne surclasse pas les autres candidats, il y a deux autres sujets sur lesquels il commet des erreurs, quand bien même François Fillon est une personnalité de grande qualité que j'estime et que je respecte", a précisé Hervé Mariton.

Le député de la Drôme est en désaccord avec le déficit budgétaire à 4,7% de la richesse nationale, que François Fillon a théorisé dans son programme pour 2017. "C'est une erreur grave, la France ne peut pas comme cela laisser déraper les finances publiques. C'est une question de souveraineté pour notre pays, c'est un enjeu d'avenir pour notre pays", a-t-il détaillé.

Enfin, Hervé Mariton ne "partage pas du tout l'alignement de François Fillon sur Vladimir Poutine, concernant la Syrie."