Primaire : après plusieurs incidents, le camp Fillon saisit la Haute Autorité

François Fillon a voté à Paris pour le premier tour de la primaire à droite, le 20 novembre 2016.
François Fillon a voté à Paris pour le premier tour de la primaire à droite, le 20 novembre 2016. (MARTIN BUREAU / AFP)

Le camp de François Fillon a saisi la Haute Autorité de la primaire, dimanche, à la suite d'incidents signalés dans plusieurs communes.

Les bureaux de votes ne sont pas encore fermés que le camp de François Fillon a décidé, dimanche 20 novembre, de saisir la Haute Autorité de la primaire selon des informations de franceinfo. L'entourage de l'ancien Premier ministre a signalé de nombreux incidents dans plusieurs communes.

De nombreux dysfonctionnements

À Chateaurenard, dans les Bouches-du-Rhône, le bureau de vote a ouvert 10 minutes avant l'heure officielle et l'accès en a été refusé, le matin, à l'assesseur du camp Fillon.

À Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, l'attestation a été refusée pour les électeurs inscrits sur les listes électorales après le 31 décembre.

À Provins, en Seine-et-Marne, une urne n'était pas scellée. Et à Limoges, en Haute-Vienne, les représentants de François Fillon ont été sortis de quatre bureaux dimanche matin, avant d'être réintégrés dans l'après-midi.