Primaire à droite : la Haute Autorité écarte trois candidatures, dont celle de Frédéric Lefebvre

Frédéric Lefebvre lors de la rentrée politique des Républicains à La Baule (Loire-Atlantique), le 3 septembre 2016.
Frédéric Lefebvre lors de la rentrée politique des Républicains à La Baule (Loire-Atlantique), le 3 septembre 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

La Haute Autorité pour la primaire de la droite examinera au final huit candidatures d'ici le 21 septembre.

La Haute Autorité pour la primaire à droite a écarté trois candidatures, dont celle de l'ancien secrétaire d'Etat au Commerce Frédéric Lefebvre, mercredi 14 septembre. Sans surprise, l'instance a jugé "irrecevables" ces dossiers, déposés au nom de partis qui n'avaient pas passé d'accord préalable avec le parti les Républicains (LR). 

Huit candidatures seront examinées

Les candidatures rejetées sont celles de Michel Guénaire, au titre du parti Société Civile 2017, de Frédéric Lefebvre, au titre du parti Nouveaux Horizons, et de Mourad Ghazli, du Mouvement pour l'équité et le développement.

La Haute Autorité va donc examiner au final huit candidatures à la primaire à droite en vue de l'élection présidentielle de 2017. Sept dossiers ont été déposés au nom du parti LR : ceux d'Alain Juppé, de François Fillon, de Nicolas Sarkozy, de Bruno Le Maire, de Nathalie Kosciusko-Morizet, de Jean-François Copé et d'Hervé Mariton. La huitième candidature a été déposée par Jean-Frédéric Poisson, dont le Parti chrétien-démocrate (PCD) avait passé un accord avec Les Républicains. La Haute Autorité dévoilera les candidatures définitivement validées le 21 septembre.

Vous êtes à nouveau en ligne