Débat de la primaire de droite : l'analyse

France 3

Brice Teinturier, politologue et directeur général d'IPSOS, est notre invité pour décrypter le premier débat de la primaire de la droite et du centre.

Selon lui, il n'y a pas eu de "performance absolue" et personne ne s'est vraiment imposé lors de ce débat. Alain Juppé, donné favori, est apparu "précis, rassurant et sérieux". Il a ainsi su déjouer les pièges de cet exercice et en ressortir aussi fort qu'avant. Pour Brice Teinturier, Nicolas Sarkozy a en revanche eu du mal à se démarquer, même s'il n'a pas commis d'erreur majeure. Le bilan de son premier quinquennat l'a tout de même mis en difficulté, l'ancien président de la République apparaissant particulièrement tendu par moments.

Copé et Fillon tirent tout de même leur épingle du jeu

Loin dans les sondages et pas forcément attendus, deux hommes sont apparus déterminés et ont réussi à faire entendre leur voix. François Fillon a joué à fond la carte du libéralisme tandis que Jean-François Copé, longtemps "pestiféré" au sein de son parti, est parvenu à occuper l'espace d'une façon plutôt surprenante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne