Débat de la primaire de droite : ce qu'il faut retenir

France 3

Le premier débat opposant les sept candidats de droite et du centre à l'investiture pour l'élection présidentielle a fait office de tour de chauffe. Retour sur les moments forts de la soirée.

Les supporters des sept candidats s'étaient tous rassemblés dans différents lieux choisis pour l'occasion. Après une heure de débat, les premières analyses fusent : si les prétendants peuvent être différenciés par leur attitude ou leur façon de gérer des questions délicates, les programmes de chacun d'entre eux s'avèrent à peu de choses près presque identiques selon une militante interrogée dans un bar parisien.

Une unité de façade ?

Sans cravate, Bruno Le Maire a pourtant tenté de se démarquer tandis que François Fillon, lui, mettait en avant son libéralisme forcené. Interrogé sur sa condamnation, Alain Juppé a tenu à jouer la carte de la sincérité alors que Jean-François Copé a insisté sur le fait que la justice l'avait mis hors de cause dans l'affaire Bygmalion, contrairement à Nicolas Sarkozy. Un débat qui a finalement plutôt rassuré les militants, qui estiment qu'un sentiment d'unité est ressorti de cette soirée. Reste à savoir si les débats à venir seront aussi courtois, à mesure que la date du premier tour de la primaire approchera.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne