Présidentielle : la fin du suspense chez les Républicains

France 2

François Fillon a fini par convaincre lundi 6 mars au soir le comité politique du parti les Républicains, après un scénario aux multiples rebondissements. 

À l'issue d'un large échange, le comité politique du parti les Républicains a renouvelé à l'unanimité son soutien à François Fillon, a annoncé Gérard Larcher, président du Sénat hier soir.

Une bonne nouvelle pour le candidat à la présidentielle, dont les soutiens se sont raréfiés depuis la semaine dernière et l'annonce de son maintien malgré une probable mise en examen le 15 mars prochain.

Journée de tractations

La journée de lundi a été longue, les suspenses se levant les uns après les autres. Dès le matin, Alain Juppé a fait s'envoler l'hypothèse d'un plan B. "Je confirme une bonne fois pour toutes que je ne serai pas candidat", a-t-il expliqué depuis Bordeaux. Pour Benoit Retailleau, fervent soutien de François Fillon, "il n'y a jamais eu de plan B".

Les Sarkozystes sont restés à la manœuvre dans la journée afin de faire renoncer François Fillon et de lui trouver un successeur. Mais devant le comité politique, le candidat s'est montré convaincant et a imposé son maintien. Le débat semble clos désormais au sein du parti et laisse place à la campagne électorale. François Fillon est en meeting ce mardi soir à Orléans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne