Municipales : coup de théâtre à la marseillaise

FRANCE 3

À Marseille (Bouches-du-Rhône), Martine Vassal (LR) a retiré sa candidature au profit d’un autre candidat de la droite pour faire barrage au Printemps marseillais, la liste de gauche arrivée en tête des élections municipales.

Quarante-huit heures avant le troisième tour pour l’élection du maire à Marseille (Bouches-du-Rhône), Martine Vassal la tête de liste des Républicains, a laissé sa place à autre candidat à droite, une manœuvre pour faire barrage au Printemps marseillais, liste d’union de la gauche arrivée largement en tête du scrutin. Jeudi 2 juillet, les deux camps se retrouvent virtuellement à l’égalité.

"Il faudra bien trois tours pour désigner le futur maire de Marseille"

Au deuxième tour, la gauche a 42 conseillers, les deux listes de droite ont 39 et 3 conseillers, c'est l'égalité parfaite. Selon Martine Vassal, "lorsqu’il y a égalité de voix, c’est la personne qui arrive devant au niveau de l’âge qui est élue". Et c’est donc Guy Tessier, 75 ans, qui représentera la liste de droite samedi prochain. La gauche doit donc se chercher des alliés. Samia Ghali avec ses 8 conseillers indépendants est au centre de toutes les attentions. "La partie n’est donc pas terminée, la droite n’a pas dit son dernier mot, il faudra bien trois tours pour désigner le futur maire de Marseille", explique le journaliste de France Télévisions, Thierry Curtet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne