Municipales 2020 : "Nous sommes là, solides, face aux écologistes. C'est le nouveau match qui est en train de s'installer", selon le secrétaire général de LR

Aurélien Pradié député et secrétaire général du parti Les Républicains, invité de franceinfo le 30 octobre 2019
Aurélien Pradié député et secrétaire général du parti Les Républicains, invité de franceinfo le 30 octobre 2019 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Aurélien Pradié souligne "un désastre historique" pour le parti présidentiel.

Les élections municipales sont "une victoire" pour Les Républicains, estime lundi 29 juin sur franceinfo le secrétaire général du parti Aurélien Pradié, "les Républicains sortent de cette échéance électorale aussi solides" qu'en 2014. "Il y a quelques mois encore, on nous donnait morts, on donnait Les Républicains au fond du seau, on considérait que nous étions un vieux parti qui n'avait plus aucun avenir", déclare le député LR du Lot.

>> Réactions, analyses... Suivez en direct toutes les infos liées au second tour des municipales 2020

"Je ne peux pas négliger le fait qu'il y ait des déceptions. Bordeaux est une déception, évidemment", reconnaît Aurélien Pradié. "Mais l'arbre ne doit pas cacher la forêt".

Aujourd'hui, près de 60 % des villes et communes de notre pays sont dirigées par des candidats Les Républicains. C'est une bonne nouvelle.Aurélien Pradié, le secrétaire général de LRà franceinfo

"Pour autant, il nous va falloir redoubler d'efforts pour continuer à nous reconstruire, lance Aurélien Pradié. Nous sortons de plusieurs années de défaites électorales. Ce n'est pas du jour au lendemain que nous allons pouvoir regagner la confiance des Français. Nous sommes au début du chemin", souligne-t-il.

"Nous avons tenu sous nos couleurs" se félicite Aurélien Pradié, qui qualifie le scrutin de "désastre pour La République en marche". "Rendez-vous compte, pas une seule ville n'a été conquise par La République en marche. Ils vont représenter à peine 2% des conseillers municipaux de notre pays. C'est un désastre historique pour un parti présidentiel", analyse-t-il.

Emmanuel Macron ne représente plus "rien aux yeux des Français"

"Nous sommes là, solides, face aux écologistes. C'est le nouveau match qui est en train de s'installer", déclare Aurélien Pradié. "C'est à nous, Les Républicains, de porter un espoir aussi fort que celui qui est en train de naître dans l'esprit des Français autour de la question environnementale, c'est à nous de jouer le match qui s'annonce demain face à Europe Écologie-Les Verts et à leurs alliances avec l'extrême gauche", poursuit-il.

Interrogé sur les personnalités de droite dont les noms circulent pour rejoindre le gouvernement, Aurélien Pradié considère qu'"il faut être absolument dingue pour monter dans le Titanic au moment où il est en train de sombrer". "Je les plains parce que je n'imagine pas que dans des instants comme ceux-là, des femmes et des hommes qui sont censés avoir des convictions préfèrent un poste ministériel que de défendre leurs idées", explique Aurélien Pradié, qui lance : "Qu'est-ce qu'Emmanuel Macron représente encore aujourd'hui aux yeux des Français ? Rien. Et le peu qu'il représente encore, c'est plutôt une forme de rejet extrêmement fort".

>> Municipales 2020 : découvrez les résultats du second tour dans notre moteur de recherche

Vous êtes à nouveau en ligne