Les Républicains : une rentrée en ordre dispersé

France 3

Les Républicains font leur rentrée, sous le signe de la division. Plusieurs courants politiques vont s’affronter, avec en ligne de mire l’élection du président du parti.

Alors que les juppéistes se retrouvaient à Bordeaux (Gironde), les Jeunes républicains s’étaient donné rendez-vous au Touquet (Pas-de-Calais) ce week-end, offrant l’image d’un parti divisé.


Au Touquet, Roger Karouchi, Xavier Bertrand ou encore Eric Woerth étaient présents. Mais de nombreuses têtes d’affiche étaient absentes. L’homme du jour était Daniel Fasquelle, venu annoncer sa candidature à la présidence des Républicains.

Les interrogations des juppéistes

"Il faut sauver la droite d’une mort brutale, que souhaite sans doute Emmanuel Macron. Avec une seule formation, on n’a pas été capable de se qualifier au second tour de l’élection présidentielle, imaginez ce que ce serait avec trois ou quatre partis politiques", explique le candidat. Quant aux juppéistes, ils sont tiraillés et s’interrogent. "Qui sommes-nous, en quoi croyons-nous, comment nous situons-nous par rapport à LR… On va parler de tout ça", détaille Alain Juppé.


Mais les rassemblements isolés sont loin d’être terminés. Laurent Wauquiez sera au Mont Mézenc dimanche prochain, les fillonistes iront à La Baule avec Bruno Retailleau, tandis que "les constructifs" seront à Trouville avec Thierry Solère. Et en même temps, Valérie Pécresse et Guillaume Pelletier lanceront chacun leur mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne