Les Républicains : une défection de plus avec Alain Juppé

France 3

Alain Juppé a annoncé ce lundi 15 janvier de prendre ses distances avec la dérive droitière prise par le parti les Républicains dirigé désormais par Laurent Wauquiez.

Pas tout à fait parti des Républicains, mais c'est un premier pas vers la sortie. Alain Juppé a annoncé ce lundi à Bordeaux qu'il ne paiera pas sa cotisation au parti en 2018 et qu'il quittait la présidence de la fédération LR de Gironde. "Je vais prendre du recul et observer ce que sera l'évolution de cette formation politique dans les mois qui viennent", a déclaré le maire de Bordeaux.

Bussereau et Bertrand déjà partis

Déjà en novembre, il avait pris ses distances avec le parti en avançant l'idée de bâtir un grand mouvement central pour les Européennes de 2019 avec Emmanuel Macron. Ce lundi, c'est sa liberté qu'il met en avant. La porte-parole LREM Aurore Bergé en prend acte.

Laurent Wauquiez est évidemment visé lorsqu'Alain Juppé trace les deux lignes rouges à ne pas franchir : la défense du projet européen et la lutte contre le FN. Virginie Calmels, maire adjointe de Bordeaux devenue vice-présidente des Républicains, fait une mise au point : "Il n'y a pas de ligne rouge franchie par Laurent Wauquiez". En quelques semaines, Dominique Bussereau s'est mis en congé du parti et Xavier Bertrand a quitté le parti.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne