Les Républicains adoptent une stratégie d'"épuration"

France 3

Plusieurs membres du parti de droite qui ont fait allégeance à Emmanuel Macron ont reçu une convocation d'exclusion ce dimanche 9 juillet. Parmi eux, Thierry Solère.

La droite est en pleine décomposition. Dernier rebondissement : Thierry Solère a annoncé ce dimanche qu'il avait reçu une convocation pour son exclusion des Républicains. Un courrier adressé également au chef du gouvernement Édouard Philippe et aux ministres issus du parti. Thierry Solère est coupable d'avoir voté la confiance et créé un groupe parlementaire autonome.

Solère s'entête, Estrosi condamne

Pour le maire de Nice, Christian Estrosi, toute exclusion est une faute politique : "Je ne crois pas qu'un parti puisse se renorcer en épurant". Malgré la menace d'exclusion, Thierry Solère prétend toujours être candidat pour la présidence du parti. Valérie Pécresse, elle, a renoncé à briguer la tête des Républicains. Elle préfère créer son propre mouvement.

Le parti les Républicains choisira son nouveau chef lors d'un congrès en décembre. Pour l'instant, Laurent Wauquiez, tenant d’une ligne dure au sein du mouvement, semble le seul à se lancer vraiment dans la course.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne