Législatives : les Républicains au bord du gouffre

France 3

À droite, les candidats craignent ce lundi 12 juin d'être victimes de la razzia de La République en marche. Beaucoup se sont qualifiés pour le second tour, mais cela ressemble à un sursis.

Des cookies et des boissons sucrés, tous les moyens sont bons pour rattraper son retard. Au lendemain d'un premier tour des législatives dévastateur, Nathalie Kosciusko-Morizet compte sur des soutiens de poids pour relancer sa campagne comme celui de Jean-Pierre Raffarin. Encore faut-il rassembler un camp divisé comme jamais dans cette 2e circonscription de Paris réputée imperdable pour les Républicains ?

Inconnu, Le Gendre obtient 41%

Mais pour NKM, ce n'est pas gagné. Avec 18% des voix, elle a fait plus de deux fois moins que son rival de La République en marche. Il y a un mois, son challenger était encore inconnu. Un déficit de notoriété qui n'a pas empêché Gilles Le Gendre de dépasser les 40%. Un score important qu'il peut aujourd'hui savourer. La droite pourrait perdre d'autres sièges, comme celui d'Éric Woerth dans l'Oise, de Jean Lassalle dans les Pyrénées-Atlantiques, de Nicolas Dupont-Aignan dans l'Essonne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne