Législatives 2017 : zizanie à droite en Essonne

FRANCE 2

Le Premier ministre Édouard Philippe a officiellement apporté son soutien à Marie Guevenoux, la candidate LREM, ex-Les Républicains. Au détriment de la candidate LR.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, est venu soutenir une vieille connaissance ce mardi 13 juin au matin à Ris-Orangis (Essonne). Marie Guevenoux, candidate de La République en Marche dans l'Essonne, était encore salariée chez Les Républicains, jusqu'au second tour de la présidentielle. Elle a obtenu 35% au premier tour des législatives dimanche.

Véronique Carantois déshéritée

Juppéiste comme Édouard Philippe, ancienne patronne des jeunes de l'UMP, Marie Guevenoux a fait campagne pour François Fillon jusqu'à sa mise en examen. Elle a officiellement rejoint La République en Marche il y a un mois. "Je suis quelqu'un qui, quand elle s'engage, est un soutien solide", affirme-t-elle. Face à elle, Véronique Carantois, encartée Les Républicains et fidèle à son camp. Elle n'a obtenu que 17% des suffrages et se sent un peu orpheline. L'une déshéritée, l'autre choisie par le Premier ministre, les familles se recomposent parfois dans la douleur.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne