Le fil de la campagne

France 2

La période estivale n'a pas été de tout repos pour la classe politique, la plupart sont rentrés en campagne.

Les photos et les films de vacances, quand on les ressort, on se souvient de ces moments heureux où l'on ne pensait pas, mais alors pas du tout au travail. Enfin presque. Prenez Emmanuel Macron à la mi-juillet, il lançait son mouvement En Marche, une belle manière de fêter le début des vacances. Ce jour-là en coulisse, le ministre savait déjà qu'à la rentrée, il ne reprendrait pas son travail de ministre.

Tous, sauf Le Pen

Si Macron s'est mis en marche cet été, François Fillon lui a grimpé cet été. Pas dans les sondages, mais sur une pente assez raide, celle d'un candidat à la primaire des Républicains. D'autres, pour lancer leur campagne ont utilisé les bonnes vieilles traditionnelles : roses rouges, bals musettes, buffets militants, Arnaud Montebourg ne prend aucun risque, il est en terrain conquis. Vous remarquerez qu'il y a une candidate que l'on n’a pas entendue de l'été. Elle a observé, sans primaire à gérer : Marine Le Pen vient juste de faire sa rentrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne