Valérie Pécresse et Alain Juppé, nouvelles cibles de Laurent Wauquiez

France 3

Laurent Wauquiez n'en a pas fini avec la polémique suscitée par ses propos. Lundi 19 février, l'émission Quotidien, sur TMC, a diffusé de nouveaux extraits : nouvelles cibles et nouvelles réactions.

Deuxième épisode du feuilleton des déclarations au vitriol de Laurent Wauquiez. Cette fois, il attaque les députés de La République en marche et les institutions. "M. Wauquiez devrait s'excuser devant les Français, c'est insupportable, inadmissible", a réagi le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy.

Oral de rattrapage à la télévision

Laurent Wauquiez étrille également dans son propre camp, Alain Juppé et Valérie Pécresse. La présidente de la région Ile-de-Fance a refusé de répondre à cette nouvelle charge. Le président des Républicains n'épargne pas non plus les syndicats des salariés comme du patronat. Laurent Wauquiez sait que ses propos peuvent être rendus publics et semble même l'assumer. "Dans ma vie politique, si j'ai plus de deux personnes autour de moi, il faut toujours que je me dise que tout ce que je dis va sortir." Le patron de LR, aujourd'hui en difficulté, va passer un oral de rattrapage ce mardi 20 février au soir à la télévision, pour tenter de reprendre la main.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne