Politique WE : crise de nerfs à droite

france 3

Virginie Calmels, la numéro 2 des Républicains, a frontalement attaqué les méthodes de Laurent Wauquiez, le patron du parti, dimanche 17 juin.

Danielle Sportiello est en direct sur le plateau de France 3 et revient sur les remous qui font tanguer le bateau Les Républicains. "Virginie Calmels est aussi la numéro 2 d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux (Gironde), elle est donc issue d'une droite libérale, plutôt Macron-compatible. Lorsqu'elle a qualifié le tract 'Pour que la France reste la France' d'anxiogène, toute la direction de LR lui est tombée dessus", explique la journaliste.

Une droite plutôt légitimiste

Aujourd'hui, rebelote, l'eurodéputée Nadine Morano y voit le retour du "syndrome NKM" (Nathalie Koszciusko-Morizet), qui s'était brouillée avec Nicolas Sarkozy et avait dû quitter le parti. "La droite est plutôt légitimiste et soudée autour de son chef, surtout quand il a été élu par une majorité de militants", assure Danielle Sportiello.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne