La séparation entre Virginie Calmels et Laurent Wauquiez était prévisible

FRANCE 2

Dimanche 17 juin, Laurent Wauquiez a limogé sa numéro deux, Virgnie Calmels. Un divorce prévisible qui met à mal les deux personnes politiques.

La séparation entre Virginie Calmels et Laurent Wauquiez était devenue inéluctable. "Ce mariage était un mariage de circonstance. En réalité, personne n'y croyait depuis le début. Chacun y avait trouvé son intérêt : l'une, une place avec une ambition débordante, l'autre, une belle prise de guerre juppéiste", explique Guillaume Daret en plateau.

Le management de Laurent Wauquiez remis en question

Finalement, les deux personnalités politiques sont perdantes. "Virginie Calmels apparaît comme incapable de se fondre dans un collectif. C'est NKM sans le talent, me disait hier soir l'un de ses opposants. Pour Laurent Wauquiez ce n'est pas terrible non plus. Ses proches défendent un acte d'autorité alors que ses adversaires décrivent une forme de radicalité. Une nouvelle fois, cela donne l'image de quelqu'un qui n'est pas capable de rassembler tous les courants de la droite. Ça met en doute sa capacité à manager. Il est parfois décrit comme trop brutal en interne. Il se donne désormais quatre ans pour reconstruire la droite", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne