Laurent Wauquiez annonce qu'il est "hors de question" que LR fasse alliance avec LREM aux municipales

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, à Paris, le 18 avril 2018.
Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, à Paris, le 18 avril 2018. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Le président du parti Les Républicains s'oppose à Christophe Castaner, délégué général de La République en marche, qui a confirmé que le parti présidentiel pourrait soutenir des candidats LR ou PS aux élections de 2020.

Le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez, a assuré samedi 9 juin qu'il était "hors de question" de nouer des alliances avec La République en marche (LREM) pour les élections municipales de 2020, après les déclarations en ce sens du délégué général de LREM, Christophe Castaner.

"Je n'aime pas ces petites alliances, ces petites tambouilles où on s'entend sur le dos des Français, des électeurs, pour surtout se partager le pouvoir. C'est toute la comédie que je déteste. Et je pense que ce qui a tué les Républicains, c'est qu'au fond on a fini par se définir en fonction du Front national, en fonction des socialistes, en fonction d'En marche !", a poursuivi le président d'Auvergne-Rhône-Alpes à l'occasion d'un week-end de mobilisation dans les fédérations LR.

La droite divisée

Lundi, Christophe Castaner, a confirmé que le parti présidentiel pourrait soutenir des candidats LR ou PS pour les municipales. De son côté, la droite se divise entre franche opposition à Emmanuel Macron pour le parti dirigé par Laurent Wauquiez, et bienveillance pour des élus LR ou ex-LR, notamment au sein de La France audacieuse, mouvement initié par le maire de Nice, Christian Estrosi. 

En interne, Laurent Wauquiez serait toutefois plus flexible, selon le JDD. Il aurait récemment déclaré : "On aura des candidats LR partout, mais on ne se mêlera pas de la composition des listes", sous-entendu de l'éventuelle présence de "marcheurs" .

Vous êtes à nouveau en ligne