"Gilets jaunes" : une suspension des taxes sur l'essence ?

Le Premier ministre a reçu, lundi 3 décembre, les responsables des partis pour recueillir leurs propositions. Elles vont du référendum à la dissolution de l'Assemblée nationale.

Le gouvernement suspendra-t-il la hausse de la taxe sur les carburants ? Cette augmentation a fait sortir les "gilets jaunes" dans la rue, mais pour l'instant, pas question pour Emmanuel Macron de revenir dessus. Alors que le conflit s'envenime, l'opposition demande de toute urgence le gel de cette taxe. "Il y a besoin de gestes d'apaisement, ils doivent venir d'une seule décision qui est attendue par tous les Français, c'est l'annonce de l'annulation des hausses de taxe", explique Laurent Wauquiez. Olivier Faure, premier sécrétaire du Parti socialiste, appelle à un moratoire sur les taxes, "la seule façon de rendre crédible cette discussion", selon lui.

Des voix s'élèvent au sein même de la majorité

Même dans la majorité parlementaire, des voix s'élèvent pour réclamer ce geste fiscal. Pour Sylvain Maillard, député LREM de Paris, ce revirement est devenu indispensable."Nous souhaitons une négociation et dans une négociation il y a forcément des concessions de part et d'autre", souligne-t-il. Céder sur la taxe carburant pour négocier, cette question divise La République en marche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne