VIDEO. Européennes : "François-Xavier Bellamy ne coche pas toutes les cases", estime Gérard Larcher

France 2

Sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, Gérard Larcher, président du Sénat et sénateur les Républicains, revient notamment sur la tête de liste choisie par son parti mardi 29 janvier : François-Xavier Bellamy.

Le parti les Républicains a choisi, mardi 29 janvier, François-Xavier Bellamy comme tête de liste pour les élections européennes qui auront lieu le 26 mai. Un choix plutôt conservateur qui ne plait pas à tous au sein du parti, dont Gérard Larcher, président du Sénat et sénateur les Républicains, qui est l'invité des 4 Vérités de France 2.

"Ce qui compte, c'est le projet européen"

"François-Xavier Bellamy n'était pas mon choix, je l'ai dit depuis plusieurs semaines, nous ne partageons pas les mêmes conceptions, pas la même vision de la société", précise le président du Sénat. Âgé de 33 ans, philosophe, François-Xavier Bellamy est contre l'avortement et le mariage pour tous et a déclaré que "le christianisme dit la vérité". "François-Xavier Bellamy, pour moi, ne cochait pas et ne coche toujours pas toutes les cases pour être une tête de liste qui rassemble une famille politique qui est diverse", indique Gérard Larcher.

"Laurent Wauquiez a fait une proposition d'un trio, forme de rééquilibrage, je l'avais d'ailleurs un peu soufflé, avec Agnès Evren, proche de Valérie Pécresse, Arnaud Danjean, un Européen qui avait soutenu Alain Juppé [...]. J'ai pris acte de ce trio", précise le président du Sénat, qui assure qu'il restera membre des Républicains et indique que "ce qui compte avant tout, c'est le projet européen".

Vous êtes à nouveau en ligne