Européennes : "Nous payons cette stratégie de vote utile", estime le député Les Républicains Éric Ciotti

"Cette défaite doit appeler une unité dans notre famille", a réagi le député Les Républicains, alors que la liste Bellamy a récolté 8,2% des voix dimanche, selon les estimations d’Ipsos / Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France. 

Eric Ciotti, député les Républicains des Alpes Maritimes, a reconnu dimanche 26 mai sur franceinfo que son parti a "subi un lourd échec". La liste LR a récolté 8,2% des voix selon les estimations d’Ipsos / Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France à 22h30.

>> Elections européennes : suivez notre soirée spéciale en direct

La raison de cette défaite s'explique, d'après lui, par "la stratégie d'Emmanuel Macron extraordinairement dangereuse". "Il a voulu réduire ce débat européen (…) à un duel entre Mme Le Pen et lui. Il a voulu rejouer le match de la présidentielle", a-t-il fustigé. "Nous payons cette stratégie de vote utile où des électeurs des deux côtés de notre sensibilité ont soit rejoint En Marche, soit le RN", a estimé le député LR. Il a aussi dénoncé le "machiavélisme politique" d'Emmanuel Macron.

Pour Éric Ciotti, "Emmanuel Macron va sortir terriblement affaibli" du scrutin. "On [La France] va être terriblement affaiblis [e]. Où vont siéger les députés En Marche ? Ils seront dans un groupuscule isolé à l'écart des deux grandes coalitions et nous allons être totalement isolés", a estimé Éric Ciotti.

Eric Ciotti a aussi réagi à la demande du député LR Éric Diard qui demande la démission du président du parti Laurent Wauquiez. "Je ne pense pas que cela nous fasse avancer de faire des demandes de telle nature. (…) Cette défaite doit appeler une unité dans notre famille. Nous devons en tirer naturellement les conclusions de façon sereine, il faut mettre tout sur la table", a-t-il réagi.

Vous êtes à nouveau en ligne