Emmanuel Macron s'attaque au communautarisme

Le chef de l'État doit présenter des mesures pour lutter contre le communautarisme mardi 18 février à Mulhouse (Haut-Rhin). 

Le dossier est inflammable, notamment en pleine campagne pour les municipales. Emmanuel Macron a choisi un déplacement à Mulhouse (Bas-Rhin) pour détailler des orientations pour lutter contre le communautarisme. La fenêtre de tir est stratégique alors que quelques listes communautaires sont attendues aux élections municipales des 15 et 22 mars. Le président de la République est également convaincu que la présidentielle de 2022, qu'il prépare d'ores et déjà, se jouera non pas sur les sujets économiques, mais régaliens.

Éviter la "jospinisation"

Pour Guillaume Daret, journaliste du service politique de France 2, Emmanuel Macron cherche avant tout à "éviter la jospinisation", soit "tuer dans l'œuf tout procès en naïveté" sur les questions de laïcité et d'immigration. En se mobilisant sur le sujet, le chef de l'État cherche aussi à conserver une partie de l'électorat de droite qu'il a réussi à rallier. Il ne peut pas prendre le risque de laisser ce terrain-là à Xavier Bertrand ou François Baroin, ses potentiels rivaux pour le scrutin de 2022. Il doit, en même temps, essayer de ne pas froisser l’aile gauche de sa majorité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne