Emmanuel Macron : à droite toute ?

France 3

Plusieurs élus LREM s'inquiètent d'un virage marqué un peu trop à droite par l'exécutif.

Le drapeau français qui va entrer dans les classes de la maternelle au lycée à côté du drapeau européen et du refrain de la Marseillaise, ces symboles patriotiques, longtemps chasse gardée du FN, sont dans la loi voulue par le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer. "Parler du drapeau n'est pas réac, c'est progressiste !", assure celui-ci dans Le Parisien dimanche 24 février. Sauf que cet amendement sur le drapeau a été écrit par le député LR Éric Ciotti.

Aubry fâchée

La loi "anticasseurs" a divisé comme jamais les députés de la majorité. Cette loi a été écrite par le sénateur LR Bruno Retailleau. Cette loi a réveillé l'aile gauche de LREM. 50 députés se sont abstenus sur le texte qui est au Sénat et reviendra à l'Assemblée nationale. Les abstentions pourraient se transformer en vote contre. Beaucoup d'idées sont prises à la droite républicaine : quotas d'immigrés, contrepartie aux aides sociales, maintien de l'ordre public... Ce qu'Emmanuel Macron gagne à droite, il le perd à gauche. Exemple avec la maire de Lille, Martine Aubry, qui a recadré deux ministres venus visiter le CHRU de la capitale nordiste sans la prévenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne