Élections européennes : la débrouille des petites listes

Soir 3

Depuis que les élections européennes existent, il n’y a jamais eu autant de listes en course pour le scrutin qui aura lieu le 26 mai.

Elle est la plus jeune des têtes de liste aux élections européennes qui se tiendront le 26 mai prochain. Sophie Caillaud, 19 ans, a conçu ses affiches de campagne avec les moyens du bord avec pour motivation politique : promouvoir la jeunesse. "On est la première liste à présenter des jeunes de moins de 30 ans pour montrer qu’il faut plus de jeunes intégrés dans la politique", indique Sophie Caillaud, tête de liste "Allons Enfants" aux élections européennes. Faute d’argent, leur bulletin de vote est à imprimer sur le web.

S’assurer une certaine visibilité

De son côté, le Parti animaliste veut défendre tous les animaux. "L’Union européenne est un grand vecteur pour la protection animale. C’est l’un des niveaux où l'on peut avoir le plus d’évolution. Le Parti animaliste a donc pleinement sa place dans ces élections pour porter la voix des animaux", rappelle Hélène Thouy, sa tête de liste. Ces petites listes n’espèrent même pas atteindre les 3% nécessaires au remboursement de leur campagne. Leur seul objectif : s’assurer une certaine visibilité pour porter leur message.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne