Assemblée nationale : Les Républicains se divisent

France 3

Trois jours après le second tour des législatives et le camouflet reçu par le parti de droite, deux groupes parlementaires distincts se sont formés chez Les Républicains.

Ils l'avaient annoncé après l'élection d'Emmanuel Macron au mois de mai, certains députés LR étaient tout à fait prêts à collaborer avec la majorité présidentielle sur certains sujets. Une volonté qui a abouti à la naissance d'un groupe parlementaire distinct au sein des députés de la droite. Ils se nomment les "constructifs" et comptent bien, en rassemblant des élus LR, UDI ou indépendants, ne pas faire d'obstruction et de travailler en bonne intelligence avec les députés de La République en Marche à partir du moment où leurs opinions se rejoignent sur la façon de mener certaines réformes.

"L'intérêt général" en ligne de mire

Thierry Solère, député LR des Hauts-de-Seine, a ainsi déclaré que le fil conducteur de ce nouveau groupe était "la volonté de faire passer l'intérêt général avant toute considération partisane". Une "sécession" accueillie fraîchement par une partie des élus LR historiques, qui tentent de minimiser l'impact de cette annonce. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne