Les Républicains : Mariton ne votera pas pour le projet de Nicolas Sarkozy pour 2017

(Hervé Mariton juge "timide" le projet présenté par Nicolas Sarkozy pour 2017. © MaxPPP)

Hervé Mariton, candidat à la primaire de la droite, n'est pas convaincu par le projet pour 2017 que Nicolas Sarkozy soumet samedi au conseil national du parti Les Républicains. "Le compte n'y est pas", estime-t-il.

"Les Français méritent mieux que ces demi-mesures", a déclaré ce vendredi sur France Info Hervé Mariton, député de la Drôme et candidat à la primaire de la droite, alors que le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy soumet samedi à un conseil national son projet pour 2017.

"Je vais voter non", a annoncé Hervé Mariton. "Autant le ton de Nicolas Sarkozy est énergique, autant le contenu est très timide. On est clairement sur un projet où le compte n'y est pas pour répondre aux inquiétudes, aux exigences des Français", a-t-il ajouté.

Si le programme de Nicolas Sarkozy est entériné, il deviendra officiellement celui du parti Les Républicains pour la présidentielle. Problème, les principaux candidats à la primaire, Jean-François Copé, Bruno Le Maire, Hervé Mariton ou encore Alain Juppé, ont tous pris leurs distances.

"Que ce soit sur les enjeux de valeurs (…), les questions économiques aussi, le compte n'y est pas", a répété Hervé Mariton, accusant notamment Nicolas Sarkozy de "parjure" à propos de la loi Taubira sur le mariage pour tous. "Il avait promis de l'abroger. Il n'est plus sur cette position aujourd'hui. Il n'ose même pas affirmer que la filiation doit être celle d'un père et d'une mère", s'est-il insurgé.

Hervé Mariton s'est dit inquiet pour la présidentielle de 2017 : "Je pense franchement que la tonicité, la vigueur du ton, du propos et du style de Nicolas Sarkozy ne fera pas illusion. Cela ne suffira pas."