"Les écologistes s'interrogent" sur leur avenir au gouvernement, d'après Jean-Vincent Placé

(Stephane Mahe Reuters)

Le président du groupe Europe Ecologie Les Verts au Sénat affirme que son parti se pose "la question de savoir ce que nous faisons au sein du gouvernement". D'après Jean-Vincent Placé, l'avenir des ministres écologistes est en question depuis l'annonce des mesures pour la compétitivité par le gouvernement mardi dernier. Des propos "personnels" et qui "n'engagent que lui", rétorque le parti.

Après les tensions entre élus communistes et gouvernement, la majorité socialiste est-elle en train de perdre un autre partenaire de sa majorité ? D'après Jean-Vincent Placé, Europe Ecologie les Verts "de plus en plus d'écologistes s'interrogent ".

Ce vendredi matin sur Radio Classique, le président du groupe écologiste au Sénat a expliqué être "de plus en plus perplexe quant à cette participation gouvernementale ". Et surtout "depuis le virage post-rapport Gallois et les annonces très en faveur des entreprises sans contreparties et sans conversion écologique ".

Vers un départ des ministres Cécile Duflot et Pascal Canfin ?

La sortie de Jean-Vincent Placé n'est pas du goût de son homologue à l'Assemblée nationale. Pour François de Rugy, s'il y a effectivement des interrogations après les mesures annoncées par le gouvernement, "on ne s'engage pas dans une majorité pour la remettre en cause tous les quatre matins ". Sur France Info, le député EELV rappelle qu'il y a "un accord avec le PS et tant que ce dernier n'est pas remis en cause, il n'y a pas de raison de quitter le gouvernement.

Le parti prend également ses distances avec Jean-Vincent Placé. Dans un communiqué, EELV explique que ses propos "sont personnels et n'engagent que lui

Vous êtes à nouveau en ligne