Les 4 Vérités-Rama Yade : "On ne peut pas s'appuyer sur Bachar el-Assad"

France 2

L'ancienne secrétaire d'État aux Droits de l'homme de Nicolas Sarkozy, Rama Yade, était l'invitée de Roland Sicard dans les 4 Vérités ce jeudi 10 décembre. Elle est revenue sur l'accueil des réfugiés en France.

Ce matin dans "Le Figaro", Nicolas Sarkozy appelle à la création de centres de rétention. Rama Yade préfère parler de "centres de transit". "Il y a une urgence humaine et humanitaire à gérer", dit-elle, et elle ajoute : "Si on ne facilite pas cet accueil, il y a un risque de chaos". Pour créer un "statut de réfugié de guerre" comme le demande Nicolas Sarkozy, "il faudrait déjà que l'on connaisse la date de la fin de la guerre", déclare l'ancienne ministre UDI.
 

" Bachar el-Assad est passible du TPI"

 
Pour Rama Yade, les vols de reconnaissance annoncés par François Hollande ne suffisent pas. "Il faut retrouver des leviers auprès de l'opposition syrienne", explique-t-elle. "On ne peut pas compter sur Bachar el-Assad. Il a 200 000 morts sur la conscience et est passible du Tribunal pénal international". Rama Yade estime que "le gouvernement a pris beaucoup de retard dans l'organisation de l'accueil des réfugiés", et qu'il faut "s'appuyer sur les maires" dont elle salue "l'attitude courageuse". Enfin, pour l'ancienne secrétaire d'État, "le silence de certains pays arabes est scandaleux. Certains sont des pays riches. Le couple franco-allemand doit lancer un appel à ces pays. Il faut les solliciter".
Vous êtes à nouveau en ligne