Les 4 Vérités - Jean-Marc Ayrault sur le Gabon : "Nous souhaitons que la voie constitutionnelle soit respectée"

FRANCE 2

Le ministre des Affaires étrangères était l'invité des 4 Vérités ce matin, vendredi 2 septembre.

Jeff Wittenberg recevait Jean-Marc Ayrault ce vendredi 2 septembre en plateau. Le ministre des Affaires étrangères est revenu longuement sur la situation au Gabon. "La communauté internationale, comme la France, est inquiète. Cette nuit, le Conseil de sécurité a approuvé à l'unanimité un appel au calme", lance en plateau Jean-Marc Ayrault. Le ministre des Affaires étrangères demande à ce que les résultats bureau par bureau soient publiés. "Et s'il y a des recours, il faut qu'ils puissent être examinés dans le cadre légal", ajoute-t-il.

Un recours aux procédures légales

Face aux affrontements des dernières heures, la France appelle au calme. "Il y a un espèce d'engrenage qui peut être très grave", poursuit Jean-Marc Ayrault. Concernant la réélection controversée d'Ali Bongo, le ministre des Affaires étrangères déclare que "la France ne prend pas parti pour tel ou tel candidat. La France respecte l'indépendance du Gabon, mais on sait qu'il y a une contestation. S'il n'y a pas la possibilité d'examiner par les procédures légales les recours, alors il y aura un problème extrêmement grave. Nous souhaitons que la voie constitutionnelle soit respectée", a souligné Jean-Marc Ayrault en plateau.

Vous êtes à nouveau en ligne