Législatives : Dati renonce à se présenter contre Fillon à Paris

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Cette guerre intestine autour de la 2e circonscription de Paris durait depuis l'investiture par l'UMP du nouvel ancien Premier ministre. L'ex-garde des Sceaux dit s'incliner pour "ne pas ajouter de la division à l'échec" de la droite.

C'est dans Le Figaro Magazine à paraître vendredi que Rachida Dati annonce se retirer de la course. "J'aurais pu me présenter et faire battre François Fillon , assure-t-elle. Mais je ne serai pas de ceux qui parlent d'unité mais ne se l'appliquent pas à eux-mêmes (...) Je ne souhaite pas ajouter de la division à l'échec en me présentant dans la circonscription où je suis pourtant légitime ", complète la maire du VIIe et députée européenne.

Un renoncement à trois semaines seulement des élections législatives, et surtout après des mois de guérilla. François Fillon investi par l'UMP, Rachida Dati avait l'intention de s'y maintenir, en candidate dissidente. Ces derniers temps, Jean-François Copé avait assuré travailler à un compromis pour l'encourager à renoncer, quitte à briguer dans deux ans la mairie de Paris en lieu et place d'un Fillon craignant l'échec. Mais la réponse de l'ancienne garde des Sceaux sur son compte Twitter avait été cinglante :

Selon Le Parisien pourtant, Rachida Dati n'a pas jeté l'éponge que pour le geste. "Elle pourrait obtenir un poste important au sein de l'UMP ", croit savoir le quotidien.Ce qui certain, c'est qu'en se retirant, elle ne se prive pas d'égratigner d'ancien locataire de Matignon, en lançant un appel "à la refondation de la droite parisienne ". "La politique par héritage ou cooptation, c'est fini , dit-elle. Pour moi, les électeurs ne doivent pas être un tremplin pour une rente ou une planque pour des politiques craignant un échec ou pour préparer d'autres ambitions ". Et à l'adresse de ceux qui n'auraient pas bien compris l'allusion, elle dégaine franco contre François Fillon qu'elle accuse d'"abandonner la Sarthe et les Sarthois à la gauche pour s'assurer un avenir ".

Vous êtes à nouveau en ligne